AR sur les activités du secouriste-ambulancier

Dans l'Arrêté Royal n° 78 du 10 novembre 1967 on a déjà parlé de la profession de secouriste-ambulancier, en mentionnant que le Roi définit quelles actions et activités peuvent être exécuté par ceux-ci. Après des années d'incertitude et de grandes divergences entre provinces et régions, plus de clarté a été créé le 8 avril.

l'Arrêté Royal, qui est apparu dans le Moniteur belge cette semaine, determine les activités mentionnées à l'article 21quinquies, § 1er, a), b) et c) de l'arrêté royal n° 78 du 10 novembre 1967 relatif à l'exercice des professions des soins de santé que le secouriste-ambulancier peut réaliser et fixant les modalités d'exécution de ces activités afférentes à la fonction de secouriste-ambulancier

Dans ce document on détermine dorénavant que les ambulanciers ont, entre autre, la compétence de l’administration d'oxygène, de réanimer avec des moyens non-invasifs, la mise du patient dans une position fonctionelle, la détermination des paramètres, etc... Certains articles dans ce document laissent néanmoins une ouverture d'interprétation, et pourraient prêter à confusion.   

En outre, ces actions sont seulement possibles si des procédures et des ordres premanentes ont été rédigés. Evidemment, les actions doivent être exécutées sur base de ces règles, et doivent être cadrées dans la loi du 8 juillet 1964.

Bien évidemment, l'ABA se félicite ce progrès. Ce document a créé plus de clarté et offre un crampon important pour les ambulanciers en Belgique. Néanmoins, il est très important que certaines parties de ce document soient encore mieux définies. En même temps nous dépleurons l’absence de consultation des autorités avec les parties prenantes ce qui fait que beaucoup de points d’interrogation subsistent. Nous espérons que le Service Public Fédéral (SPF)  communiquera avec les intéressés et les représentants pour que ces règles soient mieux définiées. En outre, nous espérons que ces règles peuvent présenter une bonne base pour la législation du transport de malades secondaire.